RTFlash

L'activité physique a des effets très bénéfiques sur le cerveau

Une étude menée par le Docteur Anil Nigam, de l'Institut de Cardiologie de Montréal (ICM) et de l'Université de Montréal, en collaboration avec l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal, vient de montrer qu'une activité physique régulière comportant un effort physique intense améliorait très sensiblement les capacités cognitives.

Les six volontaires de cette étude ont suivi pendant quatre mois un programme d'activité physique combinant des séquences d'exercice d'aérobie de faible et de forte intensité. L'analyse des fonctions cognitives, de la consommation maximale d'oxygène et de l'oxygénation du cerveau pendant l'exercice a révélé que les fonctions cognitives des participants s'étaient nettement améliorées grâce à cette pratique sportive.

En début et en fin d'étude, les participants ont passé de nombreux tests cognitifs et examens biologiques et physiologiques et les chercheurs ont pu observer qu'il existait un lien direct entre l'amélioration constatée de leur capacité pulmonaire et cardiaque et l'augmentation des performances de leurs facultés cognitives.

À la fin du programme, le tour de taille des participants, et particulièrement la masse graisseuse au niveau du tronc, avait sensiblement diminué et, parallèlement, la consommation maximale d'oxygène et la sensibilité à l'insuline avaient considérablement augmenté.

Article rédigé par Mark FURNESS pour RTFlash

Eurekalert

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top