RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Xavier Darcos: un ordinateur pour 10 élèves à l'école en 2007

Le ministre chargé de l'enseignement scolaire Xavier Darcos a présenté mercredi dix mesures pour relancer l'utilisation des nouvelles technologies à l'école, afin de disposer d'un ordinateur pour dix élèves dans les écoles en 2007 et d'un pour trois en collèges et lycées. "Il y a un risque de fracture numérique et la puissance publique est là pour éviter qu'il y ait d'un côté des «techno-instruits» et de l'autre des +techno-exclus+", a déclaré le ministre lors d'une conférence de presse. Le plan a prévu un budget de 3 millions d'euros pour encourager l'équipement des écoles primaires dans les communes les moins riches. Un million d'euros doit être consacré à la création d'une agence de maintenance, avec des centres d'appels pour résoudre les problèmes à distance dans chaque académie. "Tout ceci se fera dans le cadre de la décentralisation" a dit le ministre. Il a présenté les "espaces numériques de travail", qui permettront en 2007 à chaque élève, enseignant, et parent, d'avoir son espace personnel d'information et de travail. Grâce à une clé d'entrée pour se connecter, l'élève accédera via internet à son cahier de textes, aux manuels. L'enseignant aura notamment ses notes, l'agenda, les informations administratives. Les parents pourront consulter le carnet de notes de leur enfant ou le menu de la cantine. Un million d'euros seront consacrés à ce projet en 2003. "Cela ne se fera pas du jour au lendemain, mais on y arrivera", a dit M. Darcos. Par ailleurs, 1,5 million d'euros serviront en 2003 à ouvrir l'accès des établissements scolaires à "l'espace numérique des savoirs", sorte de bibliothèque virtuelle géante, créée par l'education nationale pour ses établissements, comportant une multitude d'oeuvres littéraires, cartes, banques de données, archives de l'INA, émissions de télévision, libres de droit. 1.500 établissements seront concernés par le projet en 2003-2004 à titre expérimental. Le taux d'équipement en ordinateurs dans les établissements scolaires est très élevé dans les collèges et lycées mais reste faible dans les écoles maternelles et primaires, selon les dernières statistiques publiées par le ministère de l'éducation nationale. Les lycées professionnels, les mieux équipés, disposent d'un ordinateur pour 4 élèves. Dans les lycées, le taux descend à un ordinateur pour 6 élèves en moyenne et dans les collèges à une machine pour 12 collégiens. En 2000, ces taux étaient respectivement de un pour 5,1 en LP, un pour 6,4 en lycée général et un pour 14 en collège. En 2003, désormais tous les collèges, lycées et lycées professionnels disposent d'accès internet. Le taux d'équipement des écoles primaires reste faible: dans le primaire, on compte un ordinateur pour 20 élèves contre un pour 25 en 2000. En maternelle, on compte une machine pour 25 élèves, soit le même taux qu'en 2000. L'accès internet est encore plus limité: un peu plus de 30 % des écoles primaires en disposent et 14 % des écoles maternelles.

AFP : http://fr.news.yahoo.com/030514/1/371n2.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Un appareil photo sans objectif…

    Un appareil photo sans objectif…

    Depuis l’invention du sténopé puis des objectifs à lentilles, la photographie n’a jamais pu s'affranchir des contraintes imposées par les lois de l’optique. Une ...

  • Internet : vers la fin des mots de passe avec WebAuthn ?

    Internet : vers la fin des mots de passe avec WebAuthn ?

    Annoncé pour la première fois par le W3C et l’Alliance FIDO en novembre 2015, WebAuthn est maintenant une norme d’authentification qui ambitionne de remplacer le mot de passe pour sécuriser nos ...

  • Des sous-réseaux de neurones pour améliorer l’IA

    Des sous-réseaux de neurones pour améliorer l’IA

    Le MIT souhaite faire progresser plus vite l’intelligence artificielle. L'IA utilise habituellement des réseaux neuronaux dits « profonds », complexes et coûteux à créer. Mais selon le CSAIL, ...

Recommander cet article :

back-to-top