RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vers un vaccin contre la leucémie

Un vaccin contre le myélome multiple est actuellement en cours de développement au sein de la clinique universitaire de Heidelberg. Il devrait éviter aux patients des thérapies contraignantes et aux effets secondaires lourds comme la chimiothérapie, les rayons ou la transplantation de cellules souches. Le vaccin stimule les lymphocytes tueurs par le biais d'une protéine, gp96. Dans un première phase du projet, les chercheurs s'attachent a faire se développer en culture cellulaire des lymphocytes tueurs actifs contre les cellules de myélome, a l'aide du vaccin. Le principe de ce vaccin est simple, il utilise des protéines immunogènes présentes dans la cellule cancéreuse pour provoquer une réponse immunitaire. Ces protéines immunogènes induisent la production de cellules sanguines capables de détruire les cellules malignes. Il s'agit ici de protéines de choc thermique, que l'on trouve dans le milieu interne des cellules du myélome. Le choix des chercheurs s'est porte sur la protéine gp96. Pour pouvoir l'isoler des cellules malignes, ils ont synthétise a l'aide du génie génétique un anticorps anti gp96. La stratégie thérapeutique consiste a isoler la protéine gp96 a partir des cellules de myélome prélevées dans la moelle osseuse du patient, puis de la lui réinjecter. Les tests cliniques devraient débuter dans un délai de deux a trois ans. Dans cet intervalle, les scientifiques espèrent renforcer l'effet du vaccin en associant la protéine gp96 a des cellules dendritiques prélevées chez le patient.

BE Allemagne : http://www.be.adit.fr

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top