RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Du venin de cobra pour diagnostiquer les tumeurs cancéreuses avec précision

Des chercheurs de l’Université de Tezpur (Assam), en collaboration avec l’Université Nationale de Science et Technologie de Moscou, ont développé une technique d’imagerie médicale permettant de distinguer nettement les contours d’une tumeur. Pour cela, ils ont combiné du venin de cobra avec du séléniure de cadmium agissant comme boîte quantique.

Obtenir une image précise d’une tumeur et notamment de son contour est un atout pour son ablation et le succès de l’opération chirurgicale. Les chercheurs à l’origine de cette technique ont conjugué des alpha-neurotoxines, une catégorie de protéines hautement toxiques présente dans le venin du cobra, avec des nanoparticules de séléniure de cadmium, qui fonctionnent comme des boîtes quantiques (ou points quantiques) fluorescentes.

Une fois la substance injectée dans la tumeur, les alpha-neurotoxines s’attachent aux cellules cancéreuses, tandis que les nanoparticules s’illuminent lorsqu’elles sont énergisées avec de la lumière ultraviolette. Un simple scanner permet ensuite d’avoir une image précise de la tumeur et de ses délimitations. Les nanoparticules de séléniure de cadmium ont été recouvertes d’un film de peptide pour neutraliser d’éventuels effets nocifs et la substance conjuguée avec les alpha-neurotoxines a été testée pour vérifier sa non-toxicité. Le venin utilisé est celui du cobra à monocle (naja kaouthia), présent du nord de l’Inde au Vietnam.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

The Times of India

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top