RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

TIC

La télévision numérique désormais disponible via l'Internet haut débit

La télévision numérique est disponible depuis lundi par l'intermédiaire d'une simple ligne téléphonique à haut débit (ADSL), pour les internautes abonnés aux services du fournisseur d'accès Free. En plus de leur ordinateur, connecté à l'Internet à haut débit, les abonnés peuvent désormais brancher leur téléviseur ou leur magnétoscope pour regarder en même temps la télévision en qualité numérique. Petit plus non négligeable, le modem mis à disposition des utilisateurs permet aussi de téléphoner gratuitement vers un poste fixe en France. Accessible dans une vingtaine de grandes villes (dont Paris, Lyon, Marseille ou Lille), ce nouveau mode de diffusion de la télévision risque de concurrencer le câble, qui peut lui aussi transporter télévision et Internet à haut débit. Pour les abonnés, qui paient déjà leur accès à l'Internet à haut débit, la réception d'une vingtaine de chaînes de télévision (France-Télévisions, Arte, Euronews, MTV...) n'entraînera aucun surcoût. Celle de 80 autres (Paris Première, Festival...) sera facturée en bouquet ou à l'unité, à la demande de l'utilisateur, précise la société. Mais pour l'heure, TF1, Canal-Plus et M6 ne sont pas disponibles sur ce service, qui concurrence directement des projets similaires préparés par ces chaînes. Chez Free, on assure que les négociations se poursuivent avec ces trois chaînes pour les intégrer, y compris parmi les chaînes payantes. TF1 détient le bouquet satellite TPS avec M6. Selon le directeur général adjoint de Free Michaël Boukobza, 100.000 utilisateurs disposent déjà du modem "Freebox" équipé d'une prise péritel. Le fournisseur d'accès estime que 30 millions de personnes peuvent accéder à ses services dès ce lundi. Les chaînes de télévision proposées par l'opérateur de télécoms Free emprunteront la ligne téléphonique, qui est en mesure de transporter un flux croissant de données grâce à la technologie ADSL. L'ADSL permet de transporter de la télévision ou de la vidéo sous forme numérique en utilisant un raccordement téléphonique grâce à la mise en place d'équipement dans les centraux téléphoniques et d'un décodeur chez l'utilisateur. La télévision réclame un taux de transfert de plus de 3 mégabits par seconde, Free ayant alloué 3,5 mbits pour cette utilisation en plus d'un accès internet pour lequel l'opérateur réserve 2 mégabits. La régie de diffusion de la chaîne de télévision transmet son signal au centre de diffusion de Free qui l'encode en le comprimant selon la norme MPEG-2. Ces données sont transportées sur le réseau de Free jusqu'aux centraux téléphoniques puis au décodeur qui les traite et les envoie au poste de télévision via un câble péritel. Ce dispositif permet de regarder la télévision tout en étant en mesure de surfer sur internet ou de converser par téléphone, l'encodage des données vidéo étant différent de celui des données internet. En revanche, avec la télévision via ADSL, il est impossible de regarder une chaîne et d'en enregistrer une autre. L'étape suivante pourrait être le développement de la télévision et de la vidéo à la demande, c'est-à-dire sans contrainte horaire, mais cela nécessite des infrastructures encore plus puissantes. La norme MPEG-4, offrant une compression supérieure, permettra ainsi prochainement de transporter un film avec un débit nécessaire de 1,5 Mbit, contre 3,5 à 4,5 Mbits nécessaires avec la norme MPEG-2.

AFP : http://fr.news.yahoo.com/031127/1/3iorg.html

AP : http://fr.news.yahoo.com/031201/5/3ix67.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top