RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Les téléphones cellulaires ne provoquent pas de tumeur au cerveau, selon une étude américaine

L'utilisation de téléphones cellulaires ne provoque pas de tumeurs au cerveau, indique une étude publiée le 11-01-2001 dans le New England Journal of Medicine (NEJM). "Nos résultats ne soutiennent pas la théorie selon laquelle l'usage récent de téléphones cellulaires cause des tumeurs au cerveau", indiquent les auteurs de l'étude, travaillant notamment à l'Institut national du cancer (NCI). Les chercheurs ont examiné deux échantillons de près de 800 personnes, dont la moitié souffraient de tumeurs au cerveau. Comparés à ceux qui n'utilisaient jamais ou presque jamais de téléphones cellulaires, ceux qui s'étaient servis plus de 100 heures de ce type d'appareil avaient à peine une fois plus de risques de souffrir d'une tumeur: 0,9 fois plus pour un gliome, 0,7 fois plus pour un méningiome et 1,4 fois plus pour un névrome. Les auteurs de l'étude notent par ailleurs qu'il "n'y a aucune preuve que les risques soient plus élevés pour les personnes utilisant les téléphones cellulaires 60 minutes et plus par jour, ou pour celles qui s'en sont servis régulièrement pendant au moins cinq ans". Enfin, les tumeurs, lorsqu'il y en a eu, ne sont pas apparues de manière disproportionnée du côté de la tête où le téléphone était tenu en général par l'utilisateur. Les chercheurs soulignent toutefois en conclusion que les résultats de leur étude "ne sont pas suffisants pour évaluer les risques chez les personnes qui utilisent très souvent ces appareils sur une longue période".

Brève rédigée par @RT Flash

New England Journal of Medicine :

http://www.nejm.org/content/2001/0344/0002/0079.asp

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top