RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Avenir

Soudure au laser pour les voitures en aluminium

Dans l'automobile, l'aluminium est promis à un bel avenir. Trois fois moins lourd que l'acier, l'alliage d'aluminium, en allégeant les carrosseries, permettra d'utiliser des moteurs moins puissants, donc moins polluants. Un certain nombre de constructeurs songent à réaliser des voitures tout alu. Mais l'un des obstacles réside dans l'assemblage des alliages d'aluminium, une opération délicate et longue à réaliser. Les équipes du Gerailp, groupement d'intérêt économique constitué par le CEA (Commissariat à l'énergie atomique), le CNRS (Centre national de la recherche scientifique) et la DGA (Délégation générale à l'armement), ont mis au point un procédé de soudure au laser. Cette technique permet d'atteindre une vitesse de traitement de 7 mètres par minute, soit sept fois plus rapide que celle de la soudure à l'arc. Mais la vitesse ne suffit pas : encore faut-il que la soudure soit propre, exempte de fissures, et d'une grande résistance mécanique. Le Gerailp teste actuellement des lasers de 3 et 4 kilowatts sur différents alliages d'aluminium, en modifiant certains paramètres (par exemple, le gaz dans lequel le procédé se réalise). Il travaille également à la mise au point d'un laser sur bras motorisé et à la conception de nouvelles techniques d'assemblage de l'ensemble de la carrosserie aluminium.

L'Expansion/8/09/99 : http://www.lexpansion.com/site/courant/html/thematiques/technologie/avenirs/index.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Volkswagen mise sur l’impression 3D métallique

    Volkswagen mise sur l’impression 3D métallique

    A Chicago, au salon IMTS, le constructeur automobile Volkswagen a annoncé que des pièces en métal imprimées en 3D seront intégrées aux véhicules et accessoires de la ...

  • Les nanotechnologies passent au vert

    Les nanotechnologies passent au vert

    Des chercheurs de l’Institut des nanotechnologies de Lyon, du laboratoire Ingénierie des matériaux polymères, de l’Institut de science des matériaux de Mulhouse et de ...

  • Une mousse à l’épreuve des balles…

    Une mousse à l’épreuve des balles…

    Des chercheurs de l’Université de Caroline du Nord, dirigés par Afsaneh Rabiei, ont mis au point une étonnante mousse métallique légère à l’épreuve des balles standards et perforantes. Cela pourrait ...

Recommander cet article :

back-to-top