RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Le siège de l'intelligence serait dans une partie précise du cerveau

Des chercheurs ont identifié une région du cerveau utilisée généralement pour effectuer une tâche faisant intervenir l'intelligence, rapporte la revue Science. Toute activité fait intervenir le cerveau. Mais lors de tests portant sur des tâches demandant une conduite intelligente, la partie qui intervient principalement est "le cortex cérébral latéral dans l'un ou les deux hémisphères" de cet organe, souligne l'équipe de chercheurs, partagée entre l'université de Cambridge (Grande-Bretagne) et de Duesseldorf (Allemagne). Observant l'activité du cerveau au cours de trois tests, les chercheurs ont noté que "malgré les tâches très différentes demandées (...) le recrutement de la partie frontale latérale avait été remarquablement similaire chaque fois". Cette découverte, soulignent les spécialistes britanniques et allemands, semble confirmer les théories énoncées en 1904 par le psychologue Charles Spearman, selon lequel les personnes réussissant à réaliser des tâches intelligentes utilisaient généralement un point de leur cerveau, qu'il avait nommé "facteur général d'intelligence" ou "g". D'autres théories estiment que l'intelligence fait appel à diverses parties du cerveau qui se complètent, comme les différentes pièces d'un moteur. "Les résultats de cette dernière étude (...) laissent entendre que le point 'g' est en fait une fonction d'un point spécifique du système nerveux, un élément important du cortex frontal latéral", écrivent ses auteurs. Dans un papier d'analyse, le Pr Robert Sternberg, de l'université de Yale, met toutefois en garde contre des conclusions trop hâtives. L'approche de cette équipe, qui veut établir un "atlas mental, (...) implique que comprendre l'intelligence dépend du fait de trouver le ou les lieux de l'intelligence dans le cerveau humain", estime M. Sternberg. Ce qu'ils veulent démontrer, ajoute-t-il, est du même acabit "qu'avoir la prétention que nous comprenons l'intelligence d'un ordinateur à partir du moment où nous avons localisé son intelligence artificielle dans une puce de silicone logée dans l'ordinateur". En effet, souligne-il enfin, l'intelligence est un phénomène complexe et certaines personnes qui ont de mauvais résultats aux tests pour la mesurer atteignent de hautes responsabilités.

AFP :

http://www-old.afp.com/ext/francais/lemonde/sci/000720182618.nhyw5vnq.html

Sciences : http://http://www.sciencemag.org

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top