RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

La sédentarité tuerait plus que l'obésité

Les bienfaits de l'activité physique sur la santé ont été amplement démontrés mais une nouvelle étude portant sur 12 années et réalisée par des chercheurs de l'Université de Cambridge (Royaume-Uni) a exploité sur ce sujet les données de l'Etude prospective européenne sur le cancer et la nutrition (EPIC).

Après une vaste analyse des données médicales de 334 000 hommes et femmes, dont le quart était totalement inactif, ce travail a montré que la sédentarité était un facteur intrinsèque puissant de risque de mort précoce. En effet, en croisant ces données avec celles issues de la mortalité en Europe de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les scientifiques ont établi que 37 000 décès étaient dus à l'obésité mais qu'il y avait deux fois plus de décès provoqués par la sédentarité.

« Un exercice physique correspondant à 20 minutes de marche vigoureuse chaque jour suffit pour passer de la catégorie "inactif" à la catégorie "modérément inactif", ce qui réduit le risque de mort prématurée de 16 % à 30 % », rappelle le Professeur Ulf Ekelund.

Selon l'OMS, la pratique régulière d'une activité physique diminue jusqu'à 39 % le risque de développer un cancer du sein, de 26 % le risque de développer un cancer colorectal, de 25 % le risque d'être victime d'une attaque cérébrale et de 34 % le risque de diabète. La sédentarité est aujourd'hui le 4ème facteur de risque de mortalité précoce dans le monde après l'hypertension artérielle, le tabagisme et le diabète.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

AJCN

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top