RTFlash

Avenir

Un robot poisson pour surveiller la qualité des eaux

Etudier les changements qui surviennent en milieu aquatique nécessite un suivi régulier de l'environnement. Pour l'université du Michigan, il faut aussi être capable de disposer d'appareils mobiles, afin de couvrir la surface la plus importante possible. La solution pour y parvenir ?

Des robots. Elle a développé une machine robotisée qui adopte l'allure d'un animal sous-marin et en imite la locomotion. Autre chose : chaque machine sera capable de se déplacer en bancs et de communiquer avec ses semblables. Notamment pour effectuer des manoeuvres coordonnées. Le système évoluera dans les environnements sous-marins et collectera via ses capteurs des données sur la température de l'eau, le taux d'oxygène ou encore la présence de polluants et d'algues toxiques.

Les données collectées sont ensuite envoyées vers les stations d'accueil ou vers les autres membres du banc, via des réseaux sans fil. Selon les chercheurs, le robot permettra d'obtenir un bilan plus exhaustif de ce qui se passe sous les eaux. Pour se déplacer, il dispose de capteurs infrarouges lui permettant d'éviter les obstacles.

Ses nageoires sont faites de polymères électro-actifs, capables de se déformer et de fléchir sous une impulsion électrique, à l'image du muscle d'un poisson. "Notre recherche avancera le développement des technologies bio-robotiques", précise Xiabo Tan, qui a participé au projet. "Nous cherchons aussi à développer un robot à prix modéré. Notre but est de permettre son utilisation pour le plus grand nombre d'applications possibles".

Atelier

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Des messages secrets stockés sur des molécules

    Des messages secrets stockés sur des molécules

    En utilisant les propriétés de polymères photosensibles qui permettent la modification lumineuse d'informations stockées à l'échelle moléculaire, le chercheur Niklas Felix König et ses collègues de ...

  • Une mousse à l’épreuve des balles…

    Une mousse à l’épreuve des balles…

    Des chercheurs de l’Université de Caroline du Nord, dirigés par Afsaneh Rabiei, ont mis au point une étonnante mousse métallique légère à l’épreuve des balles standards et perforantes. Cela pourrait ...

Recommander cet article :

back-to-top