RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Régime amaigrissant pour le pôle Nord

L'impact des calottes glaciaires sur l'environnementterrestre, et par conséquent sur l'homme, est tel que de nombreux spécialistes s'intéressent à leur évolution. Satellites, survols aériens, modélisation par ordinateurs et collecte d'échantillons in situ ; tout est mis en oeuvre pour observer et comprendre les changements de taille des glaces. Des chercheurs américains viennent notamment d'achever l'analyse de données recueillies au Groenland lors de deux campagnes de mesures d'altimétrie laser. Et le bilan s'avère pour le moins contrasté. En 1993 et 1994, l'agence spatiale américaine (Nasa) a réalisé, par avion, un premier relevé de l'élévation de la surface du Groenland. Cinq ans plus tard, W. Krabill (Goddard SpaceFlight Center, Wallops Island), J. Yungel (Wallops Flight Facility, Wallops Island) et leurs collègues ont réitéré l'expérience en suivant le même plan de vol. Or, selon leurs travaux, les variations de l'épaisseur de la glace ne sont pas uniformes. Alors que le centre et l'Ouest ont vu leur couche s'épaissir d'au moins 15 cm/an, l'Est et le Sud du plateau se sont amincis, de plus de 20 cm/an dans certaines régions. Des données en accord avec les observations par satellite qui indiquent un épaississement de 2 à 4 cm/an à une altitude d'environ 2 000 m. Sur cette même période de cinq ans, les chercheurs ont également noté un amincissement global des glaciers les plus bas de près de 10 m. Pour eux, plus que le réchauffement ou les moindres précipitations de neige, les causes d'un tel phénomène résideraient dans une augmentation du glissement des glaces périphériques vers la mer. Toujours est-il que si le bilan global des variations des glaces au Groenland est difficile à faire, la tendance générale serait à la baisse. "Cela a deux conséquences directes très tangibles, ajoute Dominique Raynaud, directeur du LGGE. D'une part, des perturbations du climat de la Terre, et d'autre part, l'augmentation du niveau de la mer par expansion thermique de l'océan." Un processus qui, s'il se poursuit, pourrait donner vie au pire scénario catastrophe au cours des prochains siècles.

(Info Science/22/03/99)

http://www.yahoo.fr/actualite/19990322/sciences/220399.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top