RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Des puces contre les bactéries...

Il ne s'agit pas de puces dévoreuses de microbes, qui joueraient donc une version revisitée de la guerre des mondes... Mais tout simplement - si l'on ose dire... - de puces génétiques, des appareils minuscules (sic) qui enregistrent l'activité des gènes d'un microorganisme donné. Hans Gmuender, un chercheur qui travaille dans les laboratoires d'Hoffmann-La Roche en Suisse, vient de publier ses premiers résultats dans Genome Research, une revue assez pointue destinée aux spécialistes de ces disciplines. Avec ses collègues, il a pu étudier le comportement de la bactérie haemophilus influenza face à deux antibiotiques courants. Ce qui lui a permis d'observer que ces deux substances laissaient derrière elles des " signatures génétiques " très différentes. En d'autres termes, l'un et l'autre antibiotiques se sont attaqués à des gènes différents de la bactérie. Conclusion pratique ? En observant ainsi de l'intérieur la manière dont se déroule l'affrontement bactérie-antibiotique, il pourrait devenir possible de développer des médicaments plus efficaces. Et surtout de mieux contrarier l'apparition - de plus en plus préoccupante - de résistances.

Healtandage.Com :

http://www.healthandage.com/newsletter/npf.htm

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top