RTFlash

Une puce qui diffuse la musique directement dans le cerveau

Neuralink, l’une des sociétés d’Elon Musk, travaille sur un nouveau type de puce conçue pour diffuser de la musique directement dans votre cerveau. Neuralink s’est donnée pour ambition de réaliser des interfaces cerveau-machine (ICM) révolutionnaires. Neuralink promet que sa puce permettra de diffuser de la musique directement dans le cerveau de ses utilisateurs. Elon Musk affirme également que Neuralink aidera à contrôler son niveau d’hormones pour améliorer nos capacités de raisonnement, et réduire l’anxiété.

Musk compte bien proposer une solution alternative aux écouteurs avec un principe de conduction osseuse. Des “écouteurs” d’un nouveau genre capables de faire vibrer votre boîte crânienne pour créer un son. Vous serez évidemment le seul à pouvoir l’entendre. L’objectif premier de cette ICM n’est évidemment pas de diffuser de la musique. Ça serait quand même dommage. Non, Neuralink promet de pouvoir aider les personnes souffrant de maladies du cerveau comme la maladie de Parkinson. C’est l’une des applications possibles. N’oublions pas que l’objectif ultime de l’entreprise est de permettre aux humains de rivaliser avec l’intelligence artificielle. Neuralink propose actuellement 11 offres d’emploi sur son site web.

Si vous envisagez déjà l’implantation d’une puce Neuralink dans votre cerveau, vous devez savoir que vous pourrez garder vos cheveux. Elon Musk a donné tout un tas de détails sur le sujet lors de sa conférence de 2019. Neuralink sait pertinemment que ces éléments joueront sur la démocratisation de sa puce. La machine développée par l’entreprise ne laissera qu’une légère cicatrice, là où les fils et les puces seront implantés. La société d’Elon Musk doit démarrer de premiers cas cliniques dès cette année.

Article rédigé par Georges Simmonds  pour RT Flash 

Independent

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Traiter l’information grâce aux ondes sonores

    Traiter l’information grâce aux ondes sonores

    Des chercheurs de l’Université de l’Arizona, à Tucson, dirigés par Pierre Deymier, ont présenté un étonnant dispositif qui imite le comportement d’un qubit, mais à une échelle beaucoup plus grande. ...

  • L'IA révolutionne l'étude des maladies neurodégénératives

    L'IA révolutionne l'étude des maladies neurodégénératives

    Les maladies neurodégénératives telles que les maladies d’Alzheimer, de Parkinson et de Huntington sont un enjeu grandissant en matière de santé et touchent des millions de personnes dans le monde. ...

  • L’IA qui apprend et se souvient

    L’IA qui apprend et se souvient

    Des chercheurs de l’Université de Sydney et de Californie ont conçu un réseau neuronal physique qui a réussi à apprendre et à se souvenir ‘à la volée’, d’une manière inspirée et similaire à celle ...

Recommander cet article :

back-to-top