RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Premier site français pour une pile à combustible

Pour la première fois en France une pile à combustible fonctionne en grandeur nature et alimente 200 logements en électricité et en chaleur. Du type PAFC (Phosphoric acid fuel cell) elle est installée à Chelles, en banlieue parisienne, où elle alimente l'équivalent de 200 logements, par l'intermédiaire du réseau EDF et d'un réseau de chaleur préexistant. La pile, d'une puissance de 200 kW électrique et 220 kW thermique, " brûle " du méthane et fournit du courant à 400 volts et 50 Hz et de l'eau chaude à 80°C. Cette exploitation en cogénération assure un rendement de 85% à l'ensemble, le rendement électrique de la pile étant de 40%, ce qui réduit les émissions de gaz carbonique rapportés au kW produit. De plus le fonctionnement est particulièrement silencieux. Le gaz méthane, fourni par Gaz de France, est détendu à une pression légèrement supérieure à 1 bar, puis transformé par réformage en un mélange de H2, CO, CO2, sous l'action de la vapeur d'eau produite par le fonctionnement de la pile elle-même. Puis les gaz sont épurés pour en extraire le soufre des produits odorants qui sont normalement ajoutés au gaz naturel pour des raisons de sécurité (le soufre est un poison des catalyseurs). L'hydrogène est ensuite " brûlé " à 200°C, dans la pile en présence d'oxygène, cette combustion électrochimique générant un courant électrique. Celui-ci est converti en courant alternatif. L'eau de refroidissement du coeur cède sa chaleur au réseau de chauffage urbain au travers d'un échangeur à plaques. Toutes ces opérations ont lieu dans un module de 5,5x3x3 mètres pesant 18 tonnes. Le constructeur est l'américain Onsi. La pile elle-même a coûté 5 millions de francs soit 25 francs par Watt électrique installé. Il faudrait réduire ce coût d'un facteur de dix au moins pour que la production d'électricité par ce moyen soit rentable reconnaît-on à l'EDF. Mais l'entreprise publique, qui a aussi de projets concernant d'autres type de piles à combustible, désire avant tout se forger une expérience. La pile PAFC, dont 180 exemplaires sont déjà en service dans le monde, n'était pas le plus mauvais choix pour faire la main.

Usine nouvelle : http://www.usinenouvelle.com/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top