RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Une nouvelle molécule qui affame les cellules cancéreuses

Des chercheurs suédois de l'Institut Karolinska et de l'Université d'Uppsala ont découvert une nouvelle molécule capable d'éliminer les cellules cancéreuses se trouvant en état de dormance au sein d'une tumeur. Ces cellules cancéreuses sont localisées dans les parties les moins oxygénées des tumeurs solides et sont généralement résistantes aux traitements classiques.

Il existe deux types de tumeurs, les tumeurs bénignes qui ne donnent pas naissance à des tumeurs filles (métastases) comme par exemple les verrues ou les grains de beauté. Les tumeurs malignes, quant à elles, sont désignées sous le terme de cancer. Les tumeurs solides cancéreuses, comme les carcinomes ou les sarcomes forment des amas cellulaires plus ou moins volumineux. En plus d'attaquer les tissus avoisinants, elles produisent des métastases qui se propagent à travers le sang ou la lymphe.

Ces travaux montrent l'incapacité des cellules dormantes se trouvant dans la tumeur à compenser le déficit mitochondrial (production d'énergie). "Nous avons identifié une petite molécule appelée VLX 600 ayant un effet inhibiteur dans des modèles in vitro et in vivo sur des cellules tumorales en état de dormance se trouvant dans le côlon et qui sont par ailleurs très difficiles d'accès.

Le VLX600 bloque la respiration mitochondriale des cellules dormantes, en utilisant le mécanisme de la glycolyse. "Les cellules dormantes meurent par manque de nutriments", souligne Stig Linder qui est le directeur de cette recherche et professeur au département d'oncologie-pathologie de l'Institut Karolinska.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

KI

Nature

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top