RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Notre cerveau a besoin de silence pour se régénérer...

Quand le cerveau fonctionne à plein régime, il consomme beaucoup de glucose. Ce qui génère énormément de détritus (en l’occurrence des protéines qui s’amassent). Or le cerveau n’a pas de système lymphatique. Donc comment fait-il pour se "nettoyer", se débarrasser des toxines qui peuvent nuire à son bon fonctionnement ?

La manière dont le cerveau évacue les toxines a été découverte en 2012 par la chercheuse américaine Maiken Nedergaard. Elle a appelé ce système, le système “glymphatique” en référence aux cellules gliales (qui forment l’environnement des neurones).

Cette scientifique a découvert que l’évacuation par le biais du liquide céphalo-rachidien était plus efficace lorsque l’on se repose (en particulier pendant le sommeil, d’où le fait que l’on “récupère” pendant cette phase). Une "douche" du cerveau très importante en particulier dans le cas de la maladie d’Alzheimer. Maladie qui est liée à l’accumulation de protéines dans le cerveau, or beaucoup de chercheurs travaillent sur la manière dont on pourrait les évacuer plus facilement. Le sommeil, le calme, pourraient donc être des pistes thérapeutiques, pas pour guérir la maladie mais au moins la ralentir.

Cette scientifique souligne que notre cerveau a besoin de pauses et de silence pour parvenir à travailler efficvacement et bien se régénérer, en évacuant correctement ses déchets. Une autre chercheuse Gloria Mark, a étudié le travail en "open space", et ses conclusions sont alarmantes. La concentration des salariés sur une tâche est en moyenne de 11 minutes (avant d’être interrompus par une autre tâche). Par la suite, ils auront besoin d’environ 25 minutes pour de nouveau se concentrer sur la tâche.

L’accumulation de ces interruptions constitue ce que les psychologues appellent une surcharge cognitive. Vous avez ce sentiment d’avoir trop de choses à faire à la fois, sentiment qui peut aller jusqu’à la douleur physique. Le silence est quelque chose de fondamental pour le bon fonctionnement cérébral. Les moments de déconnexion sont très importants pour favoriser la créativité, la concentration mais aussi la construction de soi.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

France Inter

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top