RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Un nez électronique pour le dépister le cancer de l'estomac

Une société israélienne a mis au point un nez électronique capable de détecter des changements dans l'haleine de personnes atteintes de cancer de l'estomac.

Depuis quelques années, des chercheurs tentent d'analyser chimiquement les composés organiques volatils contenus dans l'haleine de patients pour déceler des cancers car ils savent que, chez ceux atteints de tumeurs malignes, l'odeur qui exhale de la bouche est modifiée. En 2012, une équipe autrichienne avait même utilisé des chiens à l'odorat extrêmement pointu et testé l'analyse de l'haleine, notamment pour le cancer du poumon.

Dans cet essai, conduit à Riga, en Lettonie, 488 patients ont été testés. De simples échantillons d'haleine ont été prélevés sur chacun des patients, qui avaient au préalable jeûné pendant 12 heures. Deux méthodes d'analyse de l'haleine ont été expérimentées en parallèle : la première déjà éprouvée (par chromatographie en phase gazeuse) et l'autre expérimentale, plus simple (par analyse nanoarray), en utilisant des détecteurs avec des nanoparticules d'or.

Cette dernière méthode mise au point au Technion (Israel Institute of Technology) a permis de distinguer efficacement les différentes catégories de patients, de même que ceux n'ayant aucune lésion gastrique. La fiabilité a été de 73 %. Cette technologie pourrait permettre de surveiller l'évolution des patients sans recourir à une endoscopie.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Gut

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top