RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Avenir

Nao, le robot qui obéit au doigt et à l'oeil

Réaliser un robot autonome sur le thème général de « l'aide à la personne » valide ou invalide, tel est l'ambitieux défi auquel s'attelle Cap Robotique, un pôle de compétitivité censé devenir le moteur de l'industrie robotique de demain.

Le projet baptisé Roméo, labellisé par le pôle de compétitivité Cap Digital et financé par la région Ile-de-France, la Direction générale de la compétitivité, de l'industrie et des services (DGCIS) et la Ville de Paris vise à fédérer et à mobiliser les énergies de 45 de ses membres : industriels, laboratoires et écoles sur l'assistance à la personne valide ou invalide. Doté d'un budget de 10 millions d'euros, il est subventionné à hauteur de 4,9 millions d'euros et tend à développer un robot humanoïde sur le modèle existant de Nao. Destiné à devenir d'ici à trois ans un véritable assistant des personnes en perte d'autonomie.

Pour cela, le « droïde » à l'apparence humanoïde doit se révéler capable d'intervenir sur les objets du quotidien : ouvrir et fermer une porte, manipuler un verre, une bouteille, un trousseau de clés... Autant de gestes parfois pénalisants, voire dangereux pour une personne malvoyante. Le robot a également vocation à aider une personne seule tout au long de la journée à se déplacer à domicile en l'aidant à marcher ou à se relever de son fauteuil, sans oublier de lui porter secours en cas de chute.

FS

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top