RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Avenir

Des nano-transporteurs fluorescents pour un diagnostic simple et non invasif des cellules cancéreuses

Une équipe de chercheurs de l'Institut Italien de Technologie de Gênes, Lecce et Milan, coordonnée par Silvia Giordani, a récemment développé des nouveaux nanomatériaux à base de fullerènes multicouches et de marqueurs fluorescents qui sont capables de pénétrer facilement au travers de la membrane cellulaire, sans conséquences toxiques pour les cellules elles-mêmes, et sans générer de processus inflammatoires dans les tissus environnants.

En outre, ces nanovecteurs sont capables, d'une part, de détecter les variations de certaines caractéristiques des cellules tumorales (Le pH acide, par exemple), ouvrant la possibilité de leur utilisation pour le diagnostic de tumeurs et, d'autre part, de pénétrer à l'intérieur des cellules cancéreuses pour y produire une fluorescence, ce qui permet de faciliter leur localisation pendant le diagnostic.

Ces nano-transporteurs ont donc d'excellentes propriétés qui pourraient permettre un diagnostic simple et non invasif des cellules cancéreuses ou souffrant d'autres pathologies. A l'avenir, ils pourraient servir de moyen pour un diagnostic et une thérapie simultanés, en identifiant la cellule malade et en permettant la libération ciblée de médicaments à l'intérieur.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Istituto Italiano di Technlogia

 

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top