RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

La musique facilite l'acquisition du langage

Dans une étude portant sur des enfants scolarisés en maternelle et âgés en moyenne de quatre ans, des chercheurs de l'Université de Montréal ont montré que l’acquisition de la lecture et de l’écriture était favorisée par une éducation musicale précoce. Ces travaux confirment non seulement les bénéfices de l’apprentissage de la musique pour la mémoire auditive, mais également le lien entre la perception rythmique et les capacités à segmenter les mots en syllabes.

Jonathan Bolduc, auteur principal de l’étude, souligne que "les activités musicales vont favoriser le développement de la conscience phonologique, donc les habiletés à percevoir, segmenter et manipuler les unités sonores du langage, comme les rimes, les syllabes et les phonèmes".

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont étudié le lien entre la perception rythmique, de l’ordre et des différentes durées des sons et les capacités à segmenter les mots en syllabes auprès de 61 enfants de 4 ans. Ces derniers ont été soumis à différents tests de perception phonologique et musicale et d'habileté cognitive.

Résultats : la capacité d'identifier la hauteur et la durée des sons est apparemment corrélée à la capacité d’identification de la syllabe. Cette étude montre également qu’une meilleure capacité de perception rythmique améliore le traitement de la syllabe.

Ces recherches confirment l’importance et l'intérêt des activités musicales et de l’enseignement de la musique à l’école pour améliorer les capacités globales d'acquisition du langage et de l'écriture à l'école.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Université de Montréal

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top