RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Microsoft travaille sur une IA capable de détecter le cancer du col de l’utérus

En Inde, 67 000 femmes décèdent chaque année d'un cancer du col de l’utérus et, au niveau mondial, ce sont 260 000 femmes qui meurent chaque année de ce cancer. Face à cette situation, Microsoft, en coopération avec SRL Diagnostics, travaille sur un nouvel outil informatique  pour tenter de faciliter le processus d’analyse des nombreux échantillons perçus par les médecins indiens.

Le projet, conçu pour la population indienne, vise à évaluer de manière rapide et fiable si le cancer du col de l’utérus peut être traité, s’il est détecté en amont à partir d’un dépistage efficace. Afin de détecter plus rapidement le cancer du col de l’utérus et de traiter les échantillons reçus, les deux entreprises mettent au point un algorithme capable de regrouper différents systèmes d’analyses pour repérer ce cancer. Il faut savoir que les cytopathologistes reçoivent près de 100 000 échantillons chaque année.

À partir de différentes données récupérées auprès des cytopathologistes, les entreprises ont pu regrouper les nombreuses techniques d’observation pour les intégrer au sein d’un seul algorithme. Cet algorithme fonctionne sur la base d’échantillons numérisés. Ainsi, cette intelligence artificielle vient étudier chaque image, pour détecter la potentielle présence d’un cancer du col de l’utérus.

Pour l’instant, cet algorithme est capable de différencier les échantillons de frottis normaux et anormaux. L’étude est pour le moment menée en interne, l’intelligence artificielle devra être capable d’analyser plus d’un demi-million d’images avant de procéder à des examens externes.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Siècle Digital

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top