RTFlash

Avenir

Un microrobot « tout terrain »

Des chercheurs de la Purdue University's School of Mechanical Engineering et de la Lawrence Technological University ont conçu et testé avec succès un étonnant microrobot "tout terrain". Ce minuscule engin, baptisé μTUM, est capable de franchir des bosses et des fossés, dans des milieux secs, humides ou visqueux, tels l'eau, l'huile de silicone, le miel... Il peut également escalader une pente inclinée de 60°, sèche ou humide.

μTUM se déplace en culbutant sur lui-même grâce à un champ magnétique. L'objet en polymère, façonné par photolithographie - un procédé couramment employé dans la production des semi-conducteurs -, prend la forme d'un rectangle plat, dont les deux bouts plus épais sont aimantés, tandis que la zone du milieu est non magnétisée.

Le microrobot mesure 400 × 800 μm, soit 0,4 sur 0,8 mm, ce qui le rend plus petit qu'une tête d'épingle. Il peut rouler sur son côté le plus long, ou sur son côté le plus court, selon l'alignement des particules magnétiques incrustées à ses extrémités. Il peut atteindre une vitesse de 48 mm/s en milieu sec, ce qui équivaut à une distance égale à 60 fois sa taille par seconde ! Dans les milieux humides, μTUM peut atteindre une vitesse de 13,6 mm/s, soit 17 fois sa taille.

Les champs d'applications potentielles d'un tel robot sont considérables. μTUM pourrait par exemple être utilisé en médecine pour explorer tissus et organes mais il intéresse également l'industrie et la défense, en raison de sa taille minuscule et de ses capacités de déplacement au sein d'environnements très variés.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

MDPI

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top