RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Un meilleur contrôle dans les mitochondries augmenterait la durée de vie des cellules

Les mitochondries jouent un rôle très important dans les mécanismes de vieillissement des cellules. Elles sont le siège de la respiration cellulaire, qui fournit à l'organisme son énergie. Certains produits secondaires de cette réaction, comme les dérivés réactifs de l'oxygène (DRO), peuvent s'attaquer aux composés vitaux des cellules comme les protéines ou l'ADN.

C'est alors le début d'un véritable cercle vicieux, puisque le nombre d'erreurs engendrées augmente à son tour la production de DRO. Un contrôle de qualité sûr qui identifie et détruit ces composants avant qu'ils ne causent des dommages est indispensable. Un groupe de recherche du Cluster d'excellence "Complexes macromoléculaires" de l'Université Goethe a identifié une protéine qui remplit cette fonction.

Les chercheurs ont observé que la protéase LON est présente en très grande quantité dans les mitochondries d'une lignée génétiquement modifiées du champignon Podospora anserina. La nouvelle variante du champignon présente en conséquence une durée de vie 67% plus longue que celle de la lignée d'origine. Les travaux du Prof. Osiewacz et de sa collègue Karin Luce ont été publiés dans la revue Nature Cell Biology.

Et cet allongement de la durée de vie ne se fait pas au détriment de la qualité de vie. En effet, d'autres méthodes d'allongement de la durée de vie, comme une alimentation réduite, entraînent, comme il a été observé sur des souris, une croissance plus lente et un taux de reproduction plus bas. Au contraire, la lignée de champignon génétiquement modifiée se caractérise par un meilleur bilan énergétique et une plus grande tolérance au stress.

La protéase LON a été très conservée pendant l'évolution et est présente comme composante du contrôle de qualité des protéines dans les mitochondries, des bactéries jusqu'aux mammifères. Les chercheurs espèrent donc que l'amélioration du contrôle de qualité des protéines dans les mitochondries soit, chez les mammifères aussi, une stratégie efficace contre les altérations liées au vieillissement.

BE

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top