RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Une matrice bioactive et biorésorbable pour régénérer les artères

Les deux principales options thérapeutiques pour le traitement de l'athérosclérose (pontage coronarien et angioplastie) ont pour objet le rétablissement du flux artériel. Néanmoins, les deux options conduisent souvent à la réhospitalisation du patient. Dans le cas du pontage coronarien, les veines natives ou les greffes synthétiques s'obstruent au bout de quelques années. De son côté, l'angioplastie entraîne une récurrence de la maladie qui a tendance à affecter la perméabilité à long terme du vaisseau sanguin traité.

La couche intime synthétique (SIL, pour synthetised intimal layer) du projet THE GRAIL a été créée pour prévenir ces problèmes. Cette matrice bioactive remplace la zone malade et rigide du vaisseau sanguin par une matrice souple, compatible et intelligente qui finit par se résorber une fois sa tâche accomplie : le tissu est physiologiquement réactif et régénéré.

Élaborée à partir de biopolymères intelligents, la matrice permet une régénération de la couche intime en recrutant des cellules endothéliales circulantes. Ces biopolymères sont livrés in situ au moyen d'un cathéter spécialisé également conçu et fabriqué par l'équipe du projet.

"Grâce au soutien sur cinq ans de l'UE, nous avons pu faire évoluer THE GRAIL d'un simple schéma sur papier à un prototype fonctionnel", affirme Davide De Lucrezia, coordinateur du projet. "Nous avons démontré la biocompatibilité totale de la matrice in vitro et la sécurité in vivo et les résultats préliminaires sur l'efficacité sont extrêmement encourageants." Au final, la reconstitution intime complète devrait durer 3 à 4 mois après l'implantation de la matrice.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

The Grail Project

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top