RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Maladie d'Alzheimer : le rôle des plaques amyloïdes remis en cause

Le débat récurrent sur les causes profondes de la maladie d'Alzheimer vient d'être à nouveau relancé à l'occasion du congrès de la Société américaine des neurosciences. Jusqu'à présent, la majorité des scientifiques pensaient que les fameuses "plaques" dans le cerveau, qui sont des accumulations de protéines beta-amyloïdes, seraient la cause de la dégradation de nos fonctions cognitives.

Or, des autopsies réalisées sur huit personnes de 90 à 100 ans qui avaient une excellente mémoire jusqu’à leur décès, ont pourtant révélé la présence de ces plaques chez trois d’entre elles. L’échantillon a beau être petit, cette recherche s’inscrit dans une remise en question de plusieurs années sur le rôle attribué traditionnellement à ces "plaques" dites amyloïdes.

Pourrait-il y avoir des facteurs environnementaux ou génétiques qui entrent en ligne de compte, demande Changiz Geula, de l’Université Northwestern, qui a dirigé la nouvelle étude. Autrement dit, des facteurs, innés ou acquis, qui immuniseraient certaines personnes contre les effets délétères de ces plaques ? S’il était possible d’identifier ces facteurs, la recherche sur d’éventuels traitements aurait tout à coup de nouveaux objectifs...

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Statnews

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top