RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Lésions de la moelle épinière : un essai prometteur chez la souris

Des chercheurs américains ont montré l'efficacité, chez la souris, d'un nouveau médicament pour réparer une lésion de la moelle épinière. Cette molécule, appelée LM11A-31, a été développée à l'Université de Stanford. Elle possède la capacité d'inhiber l'activation d'une protéine appelée p75 qui est liée à la mort des oligodendrocytes, des cellules spécialisées qui gainent et protègent les axones en les enveloppant de myéline.

"C'est la première fois qu'un seul médicament pris par voie orale produit une telle amélioration fonctionnelle sans effet secondaire" souligne Yoon Sung Ok, professeur à l'Ohio State University et directeur de cette étude.

Sachant que les oligodendrocytes continuent à mourir longtemps après une lésion de la moelle épinière, les chercheurs ont eu l'idée de prévenir la dégénérescence des axones en administrant le LM11A-31 à des souris juste après leur lésion puis deux fois par jour pendant un mois et demi. Au terme de ce traitement, les chercheurs ont constaté une amélioration nette de la motricité des membres chez les souris lésées qui parvenaient à nouveau à marcher de façon coordonnée.

C'est la première fois qu'un traitement par voie orale surmontant l'obstacle de la barrière hémato-encéphalique est à l’essai dans les lésions de moelle.

Avec la dose la plus forte, les axones myélinisés étaient conservés à plus de la moitié des taux normaux, alors que les trois quarts avaient été détruits à la suite de la lésion de la moelle. En outre, le pourcentage d’oligodendrocytes non endommagés a pu être augmenté de 50 %.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Ani news

Science Daily

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top