RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

L'ordinateur se cachera à l'avenir dans les coutures des vêtements

A l'avenir, l'ordinateur de poche ne se portera plus en bandoulière, mais s'enfilera comme un vêtement et obéira à la voix, permettant à son propriétaire d'avoir les mains libres pour d'autres activités. C'est du moins ce qu'espère la société américaine Xybernaut, leader des "PC-vêtements", déjà disponibles et présentés au grand salon mondial de l'informatique, le CeBIT, qui se tient jusqu'au 1er mars à Hanovre (nord). Dans la poche de l'homme du futur se trouve un mini-ordinateur ultra léger mais puissant: il pèse 900 grammes et possède un disque dur de 8 gigabits. A son poignet est accroché un petit clavier-bracelet. Et sur sa tête: un casque équipé d'un micro, d'écouteurs et d'une caméra numérique. Grâce à un écran de 2,5 cm2 placé tout près d'un de ses yeux, dans une semi-monture de lunette, il peut visionner des documents. "Les applications du 'wearable computer' --l'ordinateur que l'on porte sur soi-- sont infinies. Elles ne sont limitées que par notre imagination", estime le patron de Xybernaut, Edward G. Newman. Pour l'instant, il est utilisé dans la maintenance. Ainsi, un technicien qui doit vérifier le bon fonctionnement de différentes pièces composant un avion n'a plus des tonnes de papier à transporter sur lui. Il lui suffit d'avoir le manuel dans son ordinateur de poche, qu'il consulte à tout moment grâce au petit écran placé à quelques centimètres d'une de ses pupilles. Guidé, il a les mains libres pour actionner des instruments. Il peut aussi servir à l'électricien lors d'une réparation dans un bâtiment. Equipé des plans des câbles installés dans les murs d'une maison, mémorisés sur son PC et visionnables à volonté, il se consacre au contrôle les fils électriques. Dans les secteurs de l'industrie, Xybernaut a déjà trouvé des clients. Mais il compte aussi se développer dans le tourisme. Il met ainsi au point un projet avec l'une des villes les plus visitées d'Allemagne, Heidelberg (sud-ouest). Equipé de son "wearable computer" détenant un plan de la ville, le touriste musarde d'une rue à l'autre, dans l'ordre qu'il désire. Dès qu'il s'arrête, la petite caméra qu'il a sur la tête communique au PC son emplacement et s'il le désire, un petit commentaire se fait entendre dans ses oreilles. Il peut même voir des images du même endroit aux siècles passés. Xybernaut a également pensé à utiliser son "PC-vêtement" comme interprète. L'homme du futur s'exprime dans un petit micro et l'ordinateur retransmet ses phrases dans une autre langue, sur des haut-parleurs ultra-légers placés sur ses épaules. Ce petit bijou technologique, autonome six à sept heures grâce à sa batterie, coûte 45.000 francs. Récemment, une jeune créatrice allemande de mode, Anna Maria Niemann, a conçu des vêtements intégrant parfaitement tous les éléments du "wearable computer". Créé il y a dix ans, Xybernaut a d'abord été développé grâce aux fonds de l'armée américaine. Entré en bourse en 1996, il n'a pour l'instant fait que des pertes, puisqu'il est encore dans sa phase de lancement. Mais, au 1er octobre, son action valait 1 USD. Elle coûte désormais 15 USD.

AFP : http://fr.news.yahoo.com/000226/101/9694.html

Xybernaut : http://www.xybernaut.com/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top