RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

L'oeil électronique français à l'assaut des Etats-Unis

A en croire le cabinet PricewaterhouseCoopers, la firme française Bureau d'Etudes Vision (BEV) pourrait avoir développé une puce capable de générer des milliards de dollars de chiffre d'affaires dans les cinq ans à venir. Baptisé GVPP " Generic Visual Perception Processor " pour conquérir les Etats-Unis, ce microprocesseur simule l'oeil et les fonctions visuelles du cerveau humain avec une capacité de traitement de 20 milliards d'instructions par seconde. Il permet d'identifier des objets prédéterminés, de reconnaître les couleurs, de détecter les mouvements et d'en évaluer la vitesse et la direction. D'où une multitude d'applications possibles (BEV en a déjà recensé une centaine): de la sélection des fruits dans l'agriculture à l'acquisition de cibles dans le domaine militaire en passant par des systèmes de sécurité pour l'automobile (évitement des collisions par exemple)... Détenteur d'un produit unique, BEV a également décidé d'innover dans la façon de vendre sa technologie : la mise aux enchères. Objectif : obtenir le meilleur prix. Selon Reuters, ce serait la première mise aux enchères de ce type. Travaillant avec PWC, la firme française a mis au point une procédure en trois étapes qui pourrait durer six mois. Soixante prétendants potentiels, dont le nom n'a pas été dévoilé, ont d'ores et déjà reçu un dossier de présentation. Le vainqueur obtiendra la propriété intellectuelle et les secrets de fabrication. La production de masse de la puce GVPP pourrait descendre à 6 dollars l'unité, selon BEV.

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top