RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

L'hôpital de Limoges se chauffera à partir d'une centrale biomasse

Pour la première fois en France, l'hôpital de Limoges va être équipé d'une chaufferie alimentée par de la biomasse (déchets végétaux) qui produira 66 % des besoins énergétiques du CHU dès la fin 2008, a annoncé Philippe Vigouroux, directeur de l'établissement. Le bâtiment abritant la future chaufferie de 9 mégawatts sera équipé de matériel photovoltaïque et de récupération d'eau pluviale, afin de répondre aussi à des préoccupations environnementales. Ce projet s'appuie sur la filière bois en Limousin. La chaufferie consommera annuellement 20.000 tonnes d'un mélange écorce-plaquette forestière (résidus d'exploitation forestière) et créera une dizaine d'emplois en amont.

Le projet, d'un montant chiffré par le CHU à "plus de 8 millions d'euros", a été confié à la société Dalkia (filiale de Veolia Environnement et d'EDF), leader européen des services énergétiques. Il comprend la construction de la nouvelle chaufferie, la rénovation du réseau existant et l'exploitation des sites. Selon Philippe Frugier, directeur de la communication au CHU Dupuytren de Limoges, "l'établissement devrait diminuer considérablement sa consommation de ressources fossiles et ses rejets de C02 tout en réduisant sa facture énergétique de 500.000 euros par an". Le réseau de chaleur actuel, fonctionnant à 96 % avec du gaz et complété en fuel lourd, sera entièrement rénové. Lors de la mise en service de la centrale biomasse, il ne produira plus que 34 % de l'énergie nécessaire au chauffage du site.

LM

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top