RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

L'énergie éolienne : un avantage économique pour l'Europe

« L'énergie éolienne peut remplacer une grande partie des carburants polluants disponibles en quantités finies et dont nous dépendons aujourd'hui », a expliqué Andris Piebalgs, Commissaire européen chargé de l'Énergie, lors de la séance d'ouverture de la Conférence et exposition européennes sur l'énergie éolienne (EWEC) organisée par EWEA (European Wind Energy Association). « Il est tout à fait approprié d'investir dans des sources d'énergie locales qui prémunissent contre les fluctuations des cours des carburants fossiles et dans lesquelles l'Europe a un réel avantage compétitif ».

La contribution de l'énergie éolienne à la prospérité est analysée en détail dans un nouveau rapport publié hier par EWEA et présenté aux participants par Arthouros Zervos. Ce document intitulé « L'économie de l'énergie éolienne » offre un panorama complet de l'économie de l'énergie éolienne et compare les coûts du vent à ceux d'autres technologies génératrices d'électricité.

Arthouros Zervos a également annoncé que EWEA a révisé à la hausse son objectif pour 2020 en termes de capacité éolienne installée dans l'UE, en la portant de 180 à 230 GW, dont 40 GW pour l'éolien offshore. « L'accord concernant la Directive sur les énergies renouvelables signé en décembre 2008 et les objectifs que les États membres doivent atteindre d'ici 2020 en matière d'approvisionnement énergétique durable nous ont rendus plus optimistes pour l'avenir du secteur. Nous avons dès lors augmenté nos objectifs. Toutefois, ils ne seront atteints que si tous les États membres mettent en oeuvre cette directive efficacement et dans les plus brefs délais », explique-t-il.

EWEA avait initialement fixé un objectif de 180 GW de capacité installée dans l'UE à l'horizon 2020, dont 35 GW en offshore. Le nouvel objectif de 230 GW devrait permettre de produire près de 600 TWh par an dans l'UE d'ici 2020, soit une puissance équivalant aux besoins de 135 millions de foyers européens de taille moyenne (60 % des foyers européens) et qui couvrirait de 14 à 18 % de la demande d'électricité de l'UE (selon la demande totale en 2020).*

Mechtild Rothe, vice-présidente du Parlement européen a affirmé que l'énergie éolienne peut avoir des retombées considérables sur l'emploi et l'économie. « L'énergie éolienne est un excellent exemple qui montre comment investir intelligemment dans une économie durable tournée vers l'avenir en permettant à des milliers de personnes de trouver un emploi », a-t-elle déclaré. « Et notamment en ces temps d'incertitude, il est très important que le secteur de l'énergie éolienne en Europe ait créé plus de 60 000 nouveaux emplois au cours des cinq dernières années. Il ne s'agit pas que de simples chiffres. Il s'agit de la force compétitive de l'Europe ! »L'énergie éolienne est incontestablement devenue une force motrice de nos économies. La crise actuelle nous a enseigné qu'il ne faut plus attendre mais agir avant que les problèmes ne se présentent. C'est maintenant qu'il faut investir dans l'énergie éolienne ».

NP

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top