RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

L'alcoolisme ponctuel à l'adolescence augmente les risques de maladies cardio-vasculaires à l'âge adulte

Des chercheurs de l'université de Chicago ont montré que l'alcoolisme ponctuel ou "binge drinking" à l'adolescence, augmente sensiblement les risques de maladies cardio-vasculaires à la vie adulte.

Selon le professeur Phillips qui a dirigé cette étude, "La consommation excessive répétée d'alcool est un grave problème de santé chez les jeunes qui s'exposent par ce type de comportement à des pathologies cardio-vasculaires précoces à l'âge adulte". Selon ces travaux, les étudiants de 18 à 25 ans sont nombreux à avoir une consommation excessive d'alcool : plus de la moitié pratiquerait la consommation ponctuelle d'alcool jusqu'à l'ivresse. La consommation ponctuelle excessive d'alcool est définie comme une consommation de cinq verres ou plus de boissons alcoolisées en moins de deux heures (quatre verres pour les femmes).

Ces travaux montrent que les buveurs excessifs présentaient des altérations précoces de la fonction cardiaque et augmentaient sensiblement leurs risques d'athérosclérose, d'AVC ou d'infarctus.

« Contrairement à beaucoup d'idées reçues, le fait d'être jeune ne permet pas à l'organisme de supporter sans aucun dommage tous les excès en matière de surconsommation d'alcool et il n'est pas certain que le retour à une consommation modérée ou à l'abstinence à l'âge adulte suffise à effacer les conséquences néfastes des consommations ponctuelles excessives d'alcool pendant l'adolescence », précise l'étude.

Article rédigé par Elisa Tabord pour RT Flash

Eurekalert

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top