RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Le Japon va construire la plus grande ferme éolienne marine du monde

Le gouvernement japonais vient d'annoncer la construction d'ici 2020 du plus grand parc éolien au monde, d'une puissance d'un Gigawatt, qui sera implanté en mer, à 6 km, au large des côtes de Fukushima, un choix évidemment hautement symbolique, compte tenu de la catastrophe qui avait frappé la centrale nucléaire de cette ville à la suite du terrible sésime du 11 mars 2011 (8,9 sur l'échelle de Richter).

Tirant les leçons de ces événements dramatiques, le gouvernement japonais a décidé de manière très volontariste de diversifier ses sources d'énergie et de développer les énergies renouvelables, éoliennes et solaires notamment.

Un grand débat anime tout le pays pour savoir si le Japon va définitivement sortir du nucléaire et fermer toutes ses centrales. Si cette option économique et politique est retenue, l'archipel aura besoin de développer de manière considérable la production d'électricité éolienne et, compte tenu de la géographie du Japon et du peu de place disponible sur terre, cela suppose la construction de plusieurs parcs éoliens marins géants.

Actuellement, le plus grand parc éolien marin en activité dans le monde se situe à 23 km au large de la côte du Suffolk, au Royaume-Uni. Baptisé "Greater Gabbard", il aligne une puissance de 504 mégawatts d'électricité et compte pas moins de 140 turbines. Ce parc, achevé depuis septembre 2012, devrait produire en moyenne 1900 millions de kW par an (13,5 millions de kW par machine), de quoi alimenter 73 000 foyers (hors chauffage).

La  ferme éolienne marine prévue par le Japon aurait une puissance et une production deux fois plus grandes (Un gigawatt de puissance pour environ 3800 millions de kW par an) mais avec seulement 143 machines, chaque éolienne étant beaucoup plus puissante, ce qui diminue le coût de production et d'exploitation.

Chaque éolienne sera ancrée au fond de l'océan et reposera sur des cadres d'acier qui seront maintenus à la verticale par un système complexe de ballast. Les gestionnaires de ce projet précisent également que ce parc a été spécialement conçu pour résister aux pires tremblements de terre, tsunamis ou typhons qui pourraient le frapper.

La Préfecture de Fukushima souhaite devenir autosuffisante en énergie d'ici 2040 et, pour y parvenir, elle complétera ce gigantesque parc éolien marin par un parc solaire qui sera le plus grand du Japon.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Phys.Org

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

  • DomiM

    25/01/2013

    Bonjour,

    En couvrant les zones contaminé de panneaux solaire à fort rendement ça éviterait d'y remettre des gens , le revenu reviendrait au anciens propriétaires pour les dédommager.

  • back-to-top