RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Informatique à la demande: Après IBM, HP opte pour la facturation à l'acte

Payer mensuellement la puissance réellement utilisée de serveurs loués: un service que propose désormais HP, pour rejoindre le principe de l'informatique fournie comme prestation, au même titre que l'eau ou l'électricité. L'idée est que les clients ne paient que ce qu'ils ont utilisé en temps réel. La compagnie proposait déjà un service similaire, mais de moindre efficacité puisqu'elle était uniquement en mesure de voir si un processeur était utilisé ou non sur une machine. Concrètement, affirme HP, un logiciel intégré aux machines enregistre la puissance consommée avec une extrême précision. Ces données sont ensuite chiffrées avant de lui être transmises, pour établir la facture mensuelle en fonction. Une technologie unique sur le marché, clame la compagnie. La nouvelle offre concerne ses serveurs Unix Superdome équipés de 8, 16, 32 ou 64 processeurs. Elle est d'ores et déjà disponible en Europe, Amérique du Nord, au Moyen-Orient et en Afrique. Ce type de services séduit de plus en plus les industriels. L'idée est d'offrir un maximum de souplesse aux entreprises dont les besoins peuvent varier. Ainsi, si elles connaissent une hausse d'activité, elles n'ont pas à acheter de machines supplémentaires pour disposer de plus de puissance; et inversement. Le concept rejoint celui de l'infogérance, que proposent déjà HP et IBM, où le traitement de données d'entreprises clientes est pris en charge par leurs centres dédiés. IBM pour sa part élargit l'idée avec son initiative d'informatique à la demande, à savoir des solutions entièrement taillées sur mesure selon les besoins des clients.

ZDNet : http://news.zdnet.fr/story/0,,t118-s2131899,00.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top