RTFlash

IBM conçoit un modèle d'IA capable de prédire l'avancement de la maladie d'Huntington

La maladie de Huntington est associée à la dégénérescence des neurones d'une partie du cerveau impliqués dans les fonctions motrices, cognitives et comportementales. La médecine a encore beaucoup de mal à comprendre le fonctionnement de cette affection et notamment son avancement. Mais les choses pourraient changer avec les travaux menés par l'Américain IBM et la CHDI Foundation, une fondation biomédicale américaine. Ils ont créé un modèle d'intelligence artificielle (IA) capable de prédire l'avancement de la maladie.

L'équipe de scientifiques a utilisé l'imagerie par résonance magnétique (IRM) cérébrale pour former l'IA en utilisant des signaux de la substance blanche cérébrale qui contient les fibres nerveuses. Pendant très longtemps, les études estimaient que cette partie du cerveau était une infrastructure "passive" par opposition à la matière grise. Aujourd'hui, on considère qu'elle est en fait très importante car elle participe à l'apprentissage et est impliquée dans certaines maladies.

Le but était d'apprendre au système à évaluer comment les performances cognitives et motrices changent au fil du temps. La seule chose que l'on savait à ce propos était que les premiers symptômes apparaissaient entre 30 et 50 ans mais un gros point d'interrogation subsistait sur l'avancement de la maladie.

Selon les chercheurs, une IRM suffirait pour produire des estimations du déclin fonctionnel des activités motrices, cognitives et comportementales. En soi, cette découverte n'a aucune incidence sur le traitement mais elle pourrait aider les patients atteints à se préparer mentalement aux changements qui sont parfois très brutaux. De plus, ce modèle pourrait s'avérer très utile pour aider les scientifiques à sélectionner des candidats pour des essais cliniques en fonction de l'avancement de leur maladie. Ces études pourraient ensuite aider à adopter la meilleure stratégie de soins.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash 

IBM

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Est-ce la fin de la loi de Moore ?

    Edito : Est-ce la fin de la loi de Moore ?

    La fameuse loi de Moore, qui repose sur des observations concrètes, a été édictée en 1965 par Gordon E. Moore, l'un des cofondateurs de la société Intel. Cette loi trace une courbe d'évolution de la ...

  • Une intelligence artificielle qui détecte le diabète de type 1

    Une intelligence artificielle qui détecte le diabète de type 1

    Le diabète de type 1 est une maladie contraignante, qui impose des injections quotidiennes d’insuline ou des régimes alimentaires stricts à vie. Dans le but d'alléger les traitements, entre autres, ...

  • Pour Microsoft, le futur du stockage est dans le verre

    Pour Microsoft, le futur du stockage est dans le verre

    Avec l'accroissement exponentiel du nombre de données produites par la société numérique, la question du stockage de longue durée à un coût acceptable est devenue majeure. Pour relever ce défi, ...

Recommander cet article :

back-to-top