RTFlash

Hypertension : deux injections par an pourraient remplacer les médicaments quotidiens

Une étude clinique réalisée par l'Université Queen Mary de Londres et le Barts Health NHS Trust, a montré qu’un médicament expérimental contre l'hypertension artérielle pourrait bientôt remplacer les pilules quotidiennes. Administré sous forme d'injection semestrielle, il améliorerait fortement le quotidien des malades.

L'hypertension artérielle est une pathologie cardiovasculaire fréquente : en France, un adulte sur 3 serait touché. Pour lutter contre la maladie, des inhibiteurs de l'ECA (Altace, Capoten, Vasotec, Monopril…) sont généralement prescrits. Le problème ? Ils doivent être pris tous les jours, à heure régulière. Un traitement très contraignant, qui entraîne des problèmes d'observance et donc d'efficacité de la prise en charge. Mais ces pilules quotidiennes pourraient bientôt être remplacées par un médicament injectable d’un nouveau genre : le "Zilebesiran".

Fabriqué par la société biopharmaceutique Alnylam Pharmaceuticals, ce traitement cible une protéine appelée angiotensinogène, produite par le foie et impliquée dans la régulation de la pression artérielle. En clair, il agit en réduisant l'hormone qui provoque la vasoconstriction. Administré seulement deux fois par an, il pourrait remplacer définitivement la prise de pilules quotidiennes.

Alors qu’un premier essai s’est déjà révélé concluant, l'Université Queen Mary de Londres (QMUL) étudie encore les effets du traitement. L’étude en cours a pour objectif d’examiner la "sécurité des injections et leur efficacité" chez les patients souffrant d'hypertension légère à modérée. Au total, 630 patients seront analysés. « Nous sommes ravis de tester cette approche de recherche unique en son genre (…). Nous n'en sommes qu'au début, mais notre espoir ultime est que le traitement se révèle être une solution pratique, sûre et plus gérable pour lutter contre l'hypertension artérielle », a déclaré le Docteur Manish Saxena, responsable de l'étude et directeur clinique adjoint chez QMUL. Le traitement semestriel constituerait, selon les experts, « une meilleure alternative à la prise quotidienne de médicaments ». Une bonne nouvelle pour tous les patients.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

QMUL

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • L’huile d’olive, un trésor de bienfaits pour la santé…

    L’huile d’olive, un trésor de bienfaits pour la santé…

    L’huile d’olive n’en finit pas de dévoiler ses vertus. Une étude de l’Université de Barcelone avait déjà montré que sa consommation régulière réduisait sensiblement les risques de cancer du côlon. ...

  • L’arthrose : un fléau mondial encore trop méconnu

    Edito : L’arthrose : un fléau mondial encore trop méconnu

    CHERS LECTEURS DE RT FLASH : VOUS ÊTES DES GENS FORMIDABLES ! La semaine dernière je vous avais fait part de ma déconvenue car, dans le cadre de la campagne de dons pour permettre à RT Flash de ...

  • Les animaux peuvent aussi nous soigner !

    Edito : Les animaux peuvent aussi nous soigner !

    Cette semaine, nous allons voir comment les animaux participent de manière essentielle, et par de nombreuses voies, parfois surprenantes, à notre santé et notre bien-être. De nombreux animaux sont ...

Recommander cet article :

back-to-top