RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Des géants de l'informatique forment une alliance de partage des brevets Linux

Trois des plus gros fabricants de matériel informatique de la planète, IBM, Sony et Philips, ont uni leurs forces à celles des deux principaux distributeurs de programmes Linux pour créer une entente pour le partage sans redevances des brevets Linux. La Open Invention Network (OIN), telle qu'a été baptisée cette nouvelle firme dévoilée le 10 novembre, pourrait représenter une nouvelle avancée dans la résolution des problèmes de protection de la propriété que connaissent distributeurs et utilisateurs dans les cas de litiges sur les redevances résultant de code Linux librement partagé.

Si l'approche de OIN dans la gestion de la propriété intellectuelle fait l'objet d'une approbation généralisée du milieu, cela permettrait de lever un obstacle majeur à l'adoption corporative de Linux à grande échelle. La programmation libre mettrait alors sérieusement au défi le rival de toujours qu'est la firme Microsoft. Cette dernière prétend qu'il est risqué de se fier à la programmation libre en raison des problèmes légaux inhérents au partage du code source.

OIN est soutenue financièrement par le géant IBM, les deux autres géants de l'électronique grand public mentionnés ci-dessus et les distributeurs de Linux Red Hat et Novell. La firme d'analyse de marché IDC estime que le commerce mondial de Linux devrait connaître une croissance de 25,9% annuellement, ce qui fera passer son chiffre d'affaires de 20 milliards de dollars cette année à plus de 40 milliards de dollars en 2008. Si les risques inhérents aux contentieux de brevets sont éliminés, l'utilisation de Linux pourrait se répandre encore plus rapidement, estime Richard Doherty, consultant au service de la firme Envisioneering Group de Seaford, New York.

Canoe

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

    Recommander cet article :

    back-to-top