RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Energie solaire : l'Algérie veut mieux exploiter son énorme potentiel

Le potentiel solaire algérien reste le plus important de tout le bassin méditerranéen avec 169 440 TW heure/an, soit 5000 fois la consommation algérienne en électricité et 60 fois la consommation de l'Europe. C'est à ce titre qu'elle ambitionne de développer le secteur de l'énergie solaire à hauteur de 6 % d'ici 2015, rapportait le ministre de l'Energie et des Mines. Mais quelle est la part de l'énergie solaire dans le bilan énergétique national ? En réalité, et bien que le pays bénéficie d'un « gisement » conséquent en matière d'ensoleillement, la part de cette énergie ne représente que 0,02 % de la consommation nationale d'électricité. Et même si le programme national d'électrification rurale 1995-1999 a permis d'octroyer de l'électricité grâce à des systèmes solaires photovoltaïques pour un millier de foyers du Grand-Sud algérien, depuis, peu de structures ont pu bénéficier de cette énergie dite propre.

Quelques institutions, notamment la Gendarmerie nationale et récemment le parc des Grands Vents à Alger, qui dispose de 1400 m2 de panneaux photovoltaïques, profite de cette énergie. Mais, fort de l'étude allemande qui apportait la preuve par satellite du potentiel algérien en matière d'énergie solaire, il a été décidé la création d'un technopôle solaire situé à Hassi R'mel d'une capacité de 150 MW/an.

El Watan

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top