RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Découverte d'un nouvel antibiotique

Une nouvelle molécule capable de tuer la plupart des bactéries résistantes aux antibiotiques vient d'être isolée par des chercheurs allemands. La découverte, faite dans... un pain au levain, est intéressante car elle ouvre la voie à une toute nouvelle famille d'antibiotiques. Il convient toutefois de ne pas crier victoire trop vite, car la plupart des substances connues apparentées à la nouvelle molécule sont trop toxiques pour être de bons médicaments. Des essais sont en cours sur le produit. La nouvelle molécule, décrite dans la revue allemande Angewandte Chemie est un type inconnu jusqu'ici d'acide tétramique, baptisé reutericycline. Elle est produite par la travail d'une souche particulière de Lactobacillus reuteri, une bactérie lactique fort commune, que l'on retrouve notamment dans l'intestin humain. Les bactéries lactiques sont utilisées dans diverses préparations alimentaires, dont le yogourt, parce qu'elles éliminent les bactéries pouvant causer les maladies. Le mécanisme exact en cause demeure toutefois mal compris. La reutericycline a été découverte par Michael Gänzle, une chercheur en alimentation de l'Université de Hohenheim, en Allemagne. Il a remarqué que la souche de Lactobacillus reuteri qu'il utilisait pour la fabrication de pain au levain était particulièrement efficace pour éliminer les bactéries nocives. Il a isolé l'acide lactique produit par cette bactérie et l'a envoyé à Alexandra Höltzel, de l'Université de Tübingen, pour une analyse plus approfondie. C'est alors qu'on a identifié le type précis d'acide (la reutercycline) et qu'on a pu constater que la substance venait à bout même des bactéries résistantes aux antibiotiques actuellement sur le marché. Des résultats prometteurs, dans la mesure où de plus en plus de maladies développent ce genre de résistance, semant l'inquiétude chez les médecins. Un bémol, toutefois : l'acide le plus semblable à la reutercycline que l'on connaisse est fortement toxique. Et même si le produit s'avère utilisable comme médicament, sa mise en marché ne pourra pas avoir lieu avant au moins dix ans.

Brève rédigée par @RT Flash

BBC :

http://news.bbc.co.uk/hi/english/sci/tech/newsid_881000/881477.stm

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top