RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Découverte d'une fonction inconnue du sodium dans le cerveau

Des chercheurs de l'Université McGill au Québec, dirigés par Derek Bowie, ont découvert que le sodium, principal composant du sel de table, jouait le rôle de commutateur principal dans le contrôle d'un type de récepteur de neurotransmetteur du cerveau appelé "récepteur kaïnate" qui est impliqué dans de nombreuses pathologies neurocérébrales, comme l'épilepsie ou les douleurs neuropathiques.

La bonne régulation de l'activité de ce récepteur kaïnate est essentielle dans la préservation des fonctions cérébrales. Les scientifiques ont en effet découvert que l'hyperactivité de ce type de récepteur était par exemple fortement liée au déclenchement des crises d'épilepsie.

Mais, depuis plus de 30 ans, les chercheurs pensaient que le commutateur de tous les récepteurs cérébraux se situait sur la région de fixation du neurotransmetteur. Or, ces recherches viennent de montrer qu'il existait en fait un site distinct qui contrôle de manière spécifique l'activité des récepteurs kaïnates.

La découverte de ce nouveau mécanisme devrait avoir des retombées thérapeutiques importantes car la plupart des molécules actuellement utilisées pour traiter des pathologies cérébrales agissent simultanément sur de nombreux sites, ce qui provoque parfois des effets indésirables.

Comme le souligne Derek Bowie, "grâce à ces recherches, nous savons à présent comment stimuler les récepteurs kaïnates et cela devrait nous permettre de concevoir des médicaments très ciblés pour les désactiver".

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Nature

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top