RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Daimler teste ses camions autonomes sur les routes américaines

Depuis quelques mois, Daimler, le plus grand constructeur de camions au monde, teste aux  Etats-Unis ses camions autonomes de classe 4. Cette catégorie de camion est en théorie capable de s’adapter à n’importe quelle situation, de manière autonome. Pour le moment, les camions autonomes de Daimler ne circulaient que du côté du sud-ouest de la Virginie, près du siège de Torc Robotics, un spécialiste des systèmes autonomes récemment acquis par Daimler.

En réalité, il y aura toujours un équipage à bord des camions autonomes. Pour assurer la sécurité des premiers trajets et s’assurer que tout se passe comme prévu, Daimler place un conducteur et un ingénieur à bord de chaque véhicule. Le conducteur gardera un coup d’œil sur la route pour éviter un accident et l’ingénieur s’assurera que le système autonome fonctionne parfaitement.

Daimler avait dit que se camions rouleraient dès 2019. Pour réussir cet exploit, le constructeur a dû s’associer à Torc Robotics, une société fondée en 2005, spécialisée dans les logiciels d’autoconduite et les capteurs à usage commercial, industriel et militaire. Depuis peu, Torc Robotics s’intéresse aux systèmes autonomes destinés au grand public. L’entreprise a notamment annoncé un partenariat avec Transdev, afin d’imaginer des navettes autonomes.

Daimler n’est pas tout seul sur ce créneau. UPS teste également des camions en Arizona. Comme l’a fait l’USPS avant elle, UPS s’est associé à TuSimple, une startup qui développe des camions autonomes. Une fois la technologie parfaitement au point, UPS espère réduire de 30 % le coût du transport par camion, en retirant les chauffeurs de la cabine.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash 

Daimler

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top