RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Corriger les troubles mémoriels causés par l'insomnie

L'insomnie, les troubles ou le déficit de sommeil affectent plusieurs milliers de personnes en France et des millions dans le monde. Avec des conséquences sociales parfois importantes mais aussi des répercussions physiologiques et organiques. Parmi elles, les troubles de l'apprentissage ou de la mémoire sont des conséquences fréquemment cités par les patients souffrant de perturbations du sommeil. En effectuant des travaux de recherche sur des souris, Ted Abel, neurologue à l'université de Pennsylvanie à constaté que la privation de sommeil affecte une voie moléculaire importante au niveau de l'hippocampe, une région du cerveau connue pour son rôle dans la mémoire et l'apprentissage.

Les souris privées de sommeil avait des niveaux élevés d'une enzyme PDE4 et en revanche des taux plus bas que la normale d'une autre molécule, l'adénosine monophosphate cyclique ou AMPc, qui joue un rôle primordial dans la formation de nouvelles connexions synaptiques durant l'apprentissage. En administrant un inhibiteur de la PDE4 chez des souris privées de sommeil, les scientifiques ont pu rétablir la concentration moléculaire en AMPc. Ce qui a permis de contrer le déficit en nouveaux raccordements synaptiques, et donc a potentiellement atténuer les conséquences sur la mémoire des troubles du sommeil.

NO

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top