RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Consommer des probiotiques pourrait limiter le surpoids chez les femmes

Des chercheurs de l’Université Laval, dirigés par le Professeur Angelo Tremblay, ont montré qu'une consommation régulière de probiotiques pouvait, en association avec un régime adapté, contribuer à réduire le surpoids chez les femmes. On sait à présent que la flore intestinale des personnes obèses est différente dans son équilibre de celle des personnes minces et que certains régimes alimentaires favorisent le développement de certaines bactéries qui limitent la prise de poids.

Ces travaux ont été menés sur 125 hommes et femmes présentant un surpoids. Ces participants ont tous suivi un régime amaigrissant de 3 mois puis une période de maintien de leur poids de même durée. Pendant ces 6 mois, les participants du groupe probiotiques ont reçu quotidiennement 2 comprimés d’un probiotique de la famille des Lactobacillus rhamnosus.

Après 3 mois de régime, les chercheurs ont constaté que les femmes du groupe probiotiques avait perdu en moyenne 4,4 kg, contre seulement 2,6 kg pour le groupe témoin. Toutefois, la prise de probiotiques n’a pas eu d’effet chez les hommes.

Au bout des six mois, la perte de poids moyenne chez les femmes du groupe probiotique s'est élevé à 5,2 kg alors que le poids des femmes du groupe-témoin est resté stable. les femmes du groupe probiotique présentent également une baisse du taux de leptine, « l’hormone de l’appétit ».

Selon cette étude, la consommation de probiotiques pourrait entraîner une modification de la perméabilité de la paroi intestinale et bloquer ainsi le passage dans le sang de molécules proinflammatoires, ce qui aurait notamment pour effet de prévenir le surpoids.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Cambridge Journals

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top