RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Changements climatiques : le réchauffement sera réel mais modéré en France

Davantage de pluies en hiver, deux degrés de plus en été, une Méditerranée qui monte et transforme la Camargue en lac salé, moins de neige en moyenne montagne : l'impact du réchauffement climatique annoncé pour le XXIème siècle sera réel en France mais relativement modéré. Selon l'étude réalisée par la Mission interministérielle de l'effet de serre (MIES) à l'occasion de la conférence de Buenos Aires, la France ne sera pas transformée en pays tropical mais le réchauffement aura des conséquences non négligeables sur les activités du pays, spécialement l'agriculture. Les chercheurs (CNRS, Météo-France, INRA, Pasteur, Environnement, etc), pronostiquent des températures plus élevées surtout en été et en automne. En hiver, le réchauffement risque d'être tout à fait relatif. La première conséquence attendue, comme partout, sera l'élévation du niveau de la mer (une hausse maximale de 50 cm en 2100) : l'érosion sera plus forte, la salinisation des estuaires s'accentuera. Deux régions sont menacées de submersion : la Camargue et le rivage à lagunes du Languedoc. L'enneigement diminuera à moyenne altitude (1500 m), les zones de haute altitude (plus de 2000 m) étant moins concernées. L'élévation de la température pourrait être plus forte dans les Alpes que la hausse moyenne prévue pour la France.. Le scénario de réchauffement retenu par les chercheurs français est celui d'un doublement de la concentration des gaz à effet de serre à l'horizon 2060, qui devrait se traduire par une augmentation moyenne de la température de 2 degrés Celsius. Mais si la tendance actuelle de la concentration en CO2 n'est pas freinée, les experts prédisent des élévations de température bien supérieures, donc des impacts beaucoup plus forts.

(AFP/24/11/98) http://www.actualinfo.com/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top