RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Ces chercheurs qui cultivent des dents

Faire pousser des dents, voilà le défi que s'étaient fixé les chercheurs en odontologie du laboratoire Imeb (Interface matrice extracellulaire-biomatériaux), l'une des rares équipes dans le monde à travailler sur des techniques de régénération tissulaire de la dent. Un défi qu'ils ont relevé comme en atteste le développement chez une souris d'une troisième molaire cultivée in vitro, élaborée dans un but thérapeutique -une première mondiale, même si ce n'est pas la première fois qu'une équipe parvient à faire pousser une dent in vitro.

L'annonce faite le 11 mars par le Pr Imad About, chercheur à la faculté d'odontologie de Marseille, a de quoi faire frémir les dentistes. Grâce au développement de dents biologiques à partir de cellules souches contenues dans la pulpe dentaire, les dents manquantes pourraient, un jour, être remplacées. De même, une dent "malade" pourrait se régénérer d'elle-même. Dans le cas de la carie par exemple, la cellule souche permet déjà la régénération du tissu manquant, la dentine. En ce qui concerne l'émail, un matériau extérieur est actuellement apporté à la dent. A ce sujet, le Pr Imad About, joint par téléphone par LEXPRESS.fr, explique avoir mis au point un matériau plus performant qui devrait être commercialisé d'ici la fin de l'année.

Les avancées en odontologie sont elles aussi "exceptionnelles" au Japon, explique le professeur de la faculté de Marseille. "En à peine 4 ans, une équipe de chercheurs est parvenue à réunir les deux types de cellules nécessaires au développement d'une dent (l'émail et la dentine) et à greffer un embryon dentaire chez une souris .

Ils ont alors constaté la pousse d'une dent, parfaitement saine". Optimiste, il ajoute : "Les avancées dans le secteur de l'odontologie sont si rapides que je pense que des essais cliniques sur l'homme devraient être entrepris d'ici 5 ans". A terme, d'autres expérimentations basées sur les cellules souches contenues dans la pulpe dentaire devraient être menées.

En effet, "nous savons que les cellules souches contenues dans la pulpe dentaire sont également présentes dans les os, les vaisseaux, les neurones. Nous pouvons dores et déjà reconstruire du tissu osseux à partir de ces cellules", précise le chercheur.

Express

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top