RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Cancer : la voie prometteuse de la protéine SHP2

Si le cancer concerne tous les organes, cette maladie est causée à 30 % par la même protéine nommée "Ras". Mais, jusqu'à présent, les chercheurs n'étaient pas parvenus à la rendre inoffensive. La protéine "Ras" est essentielle à l'organisme car elle favorise la croissance des cellules. Mais elle peut aussi provoquer une croissance incontrôlée et les faire muter. Elle est par conséquent impliquée dans de nombreuses formes de cancer, notamment dans 90 % des cas pour le pancréas, l'une des formes les plus mortelles de cancer.

Des chercheurs de l'Université de Toronto ont découvert l'existence d'une autre protéine, la SHP2, capable d'inhiber RAS. En testant la SHP2 sur des souris atteintes de glioblastome, le type de cancer le plus agressif du cerveau, l'inhibiteur a réduit ces tumeurs de plus de 80 %."Nous avons été surpris de constater que personne ne l'avait identifiée auparavant comme un régulateur de "Ras"."Les résultats des inhibiteurs ont été incroyables", explique le Professeur Michael Ohh, chercheur à l'Université de Toronto.

L'équipe scientifique doit maintenant travailler avec un chirurgien cancérologue de l'Université de Caroline du Nord pour traiter cette fois des souris atteintes de tumeurs pancréatiques. Si la "SHP2" est efficace, les chercheurs comptent continuer vers des essais cliniques humains.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

University of Toronto

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top