RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Cancer : un traitement des complications osseuses pourrait réduire la récidive

Un médicament utilisé contre la fragilité osseuse des femmes soignées pour un cancer du sein réduit aussi de façon significative le risque de récidive du cancer, selon une étude autrichienne présentée au congrès annuel de l'ASCO. C'est la première fois qu'une étude à grande échelle confirme les pistes de l'acide zolédronique (Zometa, marque déposée) et autres biphosphonates dans la lutte contre l'ostéroporose. Actuellement, le Zometa commercialisé par Novartis est utilisé pour des cancers ayant déjà gagné l'os.

L'enquête a été menée auprès de 1.800 femmes préménopausées suivant un traitement hormonal pour un cancer du sein détecté à un stage précoce. Le Zometa a réduit d'un tiers le risque de retour du cancer, dans les os ou ailleurs, selon les résultats présentés par le directeur de l'étude, le Docteur Michael Gnant de l'Université médicale de Vienne, à la conférence de la Société américaine d'oncologie clinique organisée à Chicago.

"C'est un résultat important. Cela pourrait bien changer les habitudes", a estimé le Docteur Claudine Isaacs, directrice du programme clinique sur le cancer du sein à l'Université de Georgetown. Si une autre étude en cours arrive au même constat, le Zometa devrait être rapidement testé dans la lutte contre d'autres cancers, comme celui de la prostate ou celui des reins, ayant tendance à métastaser vers les os.

ASCO

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top