RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Cancer du poumon : l'Avastin reçoit un avis positif de l'UE

L'Avastin, médicament anticancéreux du groupe Roche, a reçu un avis favorable de l'Union européenne pour le traitement du cancer du poumon au stade évolué, a annoncé le groupe pharmaceutique suisse dans un communiqué. "Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP)" de l'UE "a émis un avis positif recommandant l'administration d'Avastin en première ligne dans le traitement de la forme la plus courante de cancer du poumon, en association avec une chimiothérapie à base de platine", a annoncé le groupe. Fin mars, ce médicament a reçu l'homologation de l'UE pour le traitement du cancer du sein métastatique et en avril, celle du Japon dans le traitement du cancer colorectal.

Le cancer du poumon est responsable de plus de 3000 décès par jour dans le monde(1), et le cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC), qui en est la forme la plus courante, représente plus de 80 pour cent des cas de cancer du poumon. Avastin est le seul traitement de première ligne à avoir témoigné, depuis plus d'une décennie, d'une prolongation de la survie chez des patients atteints de cancer du poumon évolué, affection caractérisée par une espérance de vie moyenne de seulement 8 à 10 mois.

Le Professeur Christian Manegold, Professeur de médecine, université de Heidelberg, Centre médical universitaire, Mannheim, Allemagne, et principal investigateur de l'étude AVAiL, a déclaré : "Cette journée est à marquer d'une pierre blanche pour les professionnels de santé et les patients, car elle permet d'avoir accès à Avastin dans le traitement d'une affection extrêmement difficile à gérer et face à laquelle le médicament a prouvé qu'il pouvait prolonger la vie des malades. Je crois qu'Avastin est tellement novateur qu'il modifiera non seulement le traitement standard du NSCLC, mais aussi nos attentes en termes de résultat thérapeutique."

WJ

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top