RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Bien dormir pour garder un bon coeur

On sait depuis plusieurs années qu'un sommeil insuffisant ou de mauvaise qualité augmente les risques d'AVC et de problèmes cardiaques. Mais il restait à élucider les mécanismes de cette causalité.

C'est ce que vient de faire l'équipe du Pr Christopher DeSouza, de l'Université Boulder (Colorado). Ces chercheurs ont travaillé sur les microARN, composés d'une vingtaine de nucléotides, qui constituent une des grandes voies de régulation de l'expression des gènes.

Selon cette étude, les personnes qui dorment seulement six heures par nuit présentent des cellules endothéliales — celles qui tapissent les vaisseaux sanguins — dysfonctionnelles et des artères qui se contractent et se dilatent différemment de celles de plus gros dormeurs.

Après avoir mesuré les niveaux de l'expression de neuf microARN déjà associés par ailleurs à une inflammation, la fonction immunitaire ou la santé vasculaire, ces chercheurs ont constaté que les personnes qui ne dorment pas suffisamment présentent des concentrations de miR-125A, miR-126 et miR-146a de 40 à 60 % inférieures à celles de personnes qui dorment normalement.

« Nous ne savons pas pourquoi, mais il semble que, sauf exception génétique, la majorité des gens ait besoin d'au moins sept heures de sommeil par nuit pour maintenir les niveaux d'importants régulateurs physiologiques, tels que ces microARN », conclut Christopher DeSouza, professeur en physiologie. Des recherches sont en cours afin de déterminer si le rétablissement de saines habitudes de sommeil suffit à restaurer les concentrations de microARN.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

SCIENCE DAILY

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top