RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Matière

Un béton ultra-résistant pendant plus de 100 ans!

Des chercheurs américains de l'Université de Wisconsin-Milwaukee (UWM) dirigés par  Konstantin Sobolev ont mis au point un type de béton qui résiste à l'eau et aux fissures. Ces propriétés lui donnerait une durée de vie d'au moins 120 ans.

Baptisé SECC (Superhydrophobic Engineered Cementitious Composite), ce béton hi-Tech possède un exceptionnel niveau de résistance aux fissures. En comparaison, la durée de vie moyenne des routes bétonnées du Wisconsin se situe autour de 40 à 50 ans, et 10 % des tabliers de ponts requièrent un remplacement après 30 ans.

De plus, afin de s'assurer que ce nouveau matériau est réellement plus résistant qu'un béton traditionnel, l'équipe a intégré des électrodes à son tronçon de test , à environ 2,5 cm sous la surface. Elles sont reliées à un système qui enregistre les données et peuvent détecter si de l'eau pénètre dans le béton et à quelle profondeur. Elles peuvent également détecter la présence d'ions de chlorure dans le matériau, et percevoir le poids et la pression exercés par les véhicules.

Les performances de ce béton hors normes tiennent d''abord au fait que sa structure moléculaire le rend presque complètement étanche. Lors de tests en laboratoire, on peut voir que de l'eau touchant le matériau forme des gouttelettes qui roulent immédiatement hors de sa surface. Sur du béton classique, l'eau forme des flaques à la surface et s'infiltre au travers de fissures.

Mais ce béton possède également la capacité de se plier sans rompre. Des bétons de ce type existent déjà, mais l'équipe de Sobolev a atteint un niveau de ductilité supérieur grâce à des fibres d'alcool polyvinylique non tissées, chacune de la taille d'un cheveu humain, qui sont mélangées au béton pour le renforcer. Lorsque des fissures apparaissent, les fibres les empêchent de s'élargir. La structure particulière du SECC lui permet de supporter jusqu'à quatre fois la compression habituelle du béton armé, et possède une ductilité 200 fois supérieure. Bien que ce nouveau béton soit plus cher à produire, sa durabilité compenserait largement son coût de fabrication 

UWM

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top