RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

30 minutes d'activités physiques par jour : un véritable passeport pour la santé

Au moins l'équivalent de 30 minutes de marche rapide chaque jour réduit les risques de maladies cardio-vasculaires, de cancer et de diabète: les pouvoirs publics lancent une vaste campagne d'information à partir de jeudi pour promouvoir cette recommandation, qui reste largement méconnue au sein de la population. Le ministère de la Santé, l'assurance-maladie et l'Institut national de prévention et d'éducation à la santé (INPES) ont mis l'accent mercredi sur les bienfaits de l'activité physique pour la santé lors du lancement de cette campagne qui s'inscrit dans le cadre du Programme national nutrition santé (PNNS).

Et présenté des chiffres parlants: les populations inactives ont en effet, entre autres, environ deux fois plus de risque de développer des maladies cardiovasculaires que les populations actives, tandis que la pratique régulière d'une activité physique réduit le risque de cancer du côlon. Rappelons que les maladies cardio-vasculaires sont à l'origine de près de 170.000 décès par an chez les moins de 65 ans. De même, l'activité physique joue un rôle dans la prévention du diabète, de la prise de poids et de l'ostéoporose.

Selon le Baromètre santé nutrition 2002, 34,3% des 12-75 ans n'atteignent pas le niveau d'activité physique recommandé par le PNNS, c'est-à-dire 30 minutes de marche par jour. Une activité qui recouvre un domaine plus large que celui de la seule pratique sportive. A contrario, la sédentarité peut correspondre à plusieurs occupations habituelles, comme la télévision, la lecture ou encore l'utilisation d'un ordinateur.

Dans une étude qualitative menée par le CREDOC (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie) en novembre 2001, les sédentaires citaient principalement le manque de temps, de motivation ou d'argent parmi les obstacles à une activité physique.

Pourtant, il n'est pas nécessaire de pratiquer un sport pour avoir une activité physique, soulignent les pouvoirs publics. "Inutile" également qu'elle soit "intense ou structurée pour avoir un effet bénéfique en termes de santé". Exemples: prendre l'escalier plutôt que l'ascenseur ou l'escalator, faire les trajets courts à pied plutôt qu'en voiture, descendre un arrêt de bus ou de métro plus tôt, mettre plus d'énergie dans vos gestes et activités au quotidien... Mais les plus courageux peuvent également se mettre à la natation ou s'inscrire dans un club de sports. Sous le mot d'ordre "Notre corps a faim de santé", et parce que seuls 23% des Français sont informés du seuil minimum d'activité physique requis pour la santé.

AP :

http://fr.news.yahoo.com/040211/5/3n153.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top